... est un projet de résidences de création né de la rencontre d'un théâtre d'objets et du mix video live.

Yvonne est une valise réalisée avec des matériaux recyclés, elle leur donne une deuxième vie. Le théâtre d’objet offre la possibilité de raconter des histoires courtes à partir d’objets glanés en chemin en les détournant, souvent, de leur usage primal. La narration est captée en séquences d’images puis directement remixée, libristement, grâce à du Logiciel … mais Libre.



(EN) Yvonne Tour is a creation project born of the meeting of an object theater and live video mix.


Yvonne is a case made with recycled materials, she give them a second life. The object theater offers the opportunity to tell short stories with on the way picked object, hijacking them, often, from their primary use. The narration is sequentially captured and directly remixed with Softwares...but Free ones.




Fabrication recyclante d’Yvonne : Dollé Louis, 2012

Logiciels Libres mis à l’épreuve,


Imaginaire absurde de l’installation : Katia Vonna Beltran

Bidouillage de boucles vidéo : Jérôme Blanchi

Graf’isme d’acabit : Timour Beltran

 

Pré-Annonce : Yvonne va au Bal le 27 septembre

Retrouvez les aventures d’Yvonne pour la cloture du weekend d’ouverture du sept-off chez KKF à Nice.

Plus d’infos à venir….

yvonne libre from La Boîte on Vimeo.

Yvonne était au bal le 7 Juin 2014 pour la fête de l'olive à Libre.

Première sortie publique de "Yvonne vas au bal", un OVNI (Objet Vidéo Néo Invasif) où tout se fabrique en direct, une performance mêlant la création photographique et le mix-vidéo.

L'imaginaire graphique à été inspiré par la vallée de la Roya ainsi que par la rencontre avec le groupe GCM & the warriors pour être composé en rythme et projeté durant le concert.

Imaginaire graphique : Katia Vonna Beltran
Bidouillage Vidèo : Jérôme Blanchi

http://yvonne-tour.tumblr.com

Musique : GCM & the warriors - Un nouveau Nuremberg.

photo Aux Arbres photos Gérard Régnier - photographe06(AT)free.fr

Yvonne va au bal…

Le samedi 7 juin 2014, Yvonne sort ses valises sur la place de Libre, vallée de la Roya, pour la fête de l’olive.

En avant première, pour vous fidèles de l’internet, la Yvonne Remote Control.

Technique mixte, bois, charnières laiton, USB 1.0.

Cet exceptionnel outils d’avant post garde connectable vous offrira pas moins de deux fonctions ainsi qu’un double retour informatif visuel (aussi une fonction cachée, mais faut pas le dire). Un must que tout le monde rêvait de posséder et Yvonne l’a fait. code source pour les voyeurs

Résidence Constant/Variable
Bruxelles */* 04 Juillet 2013

Présentation du projet au Loop mensuel de Constant/Variable et proposition de jouer en direct avec les personnes présentes à la soirée… Une petite boucle est créée et mixée ce soir là afin de pouvoir présenter de façon interactive le projet Yvonne…

Puis un temps de résidence de travail pour nous, afin d’écrire une première narration construite d’un spectacle qui n’en ai pas vraiment un… Un pamphlet, une critique de la société dans laquelle nous sommes plongés, mais pas que… il y a aussi de l’humour, de la poésie, de la vie et l’envie de voir émerger une conscience collective et du bonheur tout simplement…

Quelques photos de la soirée Loop#6 à constant : Gallerie LOOP-6

Performance RMLL
Bruxelles -/- 10 Juillet 2013

En résidence à Constant/Variable, nous en profitons pour assister aux Rencontres Mondiales du Logiciels Libres (RMLL). Une idée a germé, pirater les pirates… une idée ambitieuse mais sympathique, amener de la poésie chez les geek(e)s. Le programme annonce une conférence sur l’animation de soirée par du libre logiciel, la mécanique se met en route. Bien vite grippée par une modification de programme imprévue… la conf’ c’était hier !
Trop tard, des objets sortis de la scène de théâtre dans leur soucoupe à vapeur (empruntée à la cuisine de Variable) viennent découvrir de manière quasi boulimique l’univers des logiciels libres. Une Zone Poétique Temporaire s’installe pendant une heure de voyage photographique et prend fin par un mix vidéo dans l’espace des pas perdus… on s’y retrouvera ! K+J